Retour au blog

Mobile learning : quels sont les bénéfices de l’usage mobile dans la formation ?

Du eLearning au Mobile Learning

Le terme e-learning a fait son apparition pour la première fois il y a seulement une vingtaine d’années, à la fin des années 90. Défini comme un moyen d’apprendre en ligne ou de manière virtuelle, ce concept s’est développé en même temps qu’Internet. En effet, c’est à ce moment-là que le web et les e-mails ont commencé à être utilisés pour échanger des informations et des connaissances. Certaines écoles supérieures proposaient d’ailleurs déjà dans les années 90 des cursus en ligne à partir de cours par correspondance et échanges d’e-mails.

A partir des années 2000, le coût des équipements informatiques est devenu plus raisonnable et de nombreux logiciels ont vu le jour, dont les premiers Learning Management System (LMS), sur lesquels étaient centralisés tous les supports de cours en ligne.

D’abord très apprécié des milieux scolaires et universitaires, le e-learning se développe ensuite au sein des entreprises. Facile d’accès, novateur, dynamique et proposant de nombreuses possibilités d’apprentissage, les organisations comprennent rapidement l’intérêt de se munir d’un système de gestion de l’apprentissage de type LMS.

Jusqu’alors accessible uniquement depuis un ordinateur, la formation en ligne va rapidement évoluer pour répondre aux besoins des apprenants, notamment à partir de 2007 avec l’émergence des smartphones comme appareil indispensable du quotidien.

Emergence du Mobile Learning

Comme le e-learning, le mobile learning ou m-learning, a fait son apparition peu après l’essor du smartphone. Malgré la sortie du premier téléphone portable par Motorola en 1984 ou encore la sortie du premier smartphone par IBM en 1994, ce n’est qu’en 2007 lors de la commercialisation du premier iPhone d’Apple que le mobile devient un outil essentiel du quotidien. Ces petits objets rectangulaires ont révolutionnés de nombreux domaines d’activités de par leur puissance et leur ubiquité (la multitude de services auxquels ils donnent accès). Bientôt 80% de la population mondiale possédera un smartphone, soit plus de 5 milliards d’utilisateurs !

Indispensables, les smartphones se sont immiscés dans tous les aspects de la vie quotidienne… y compris dans la formation où ils doivent pouvoir trouver pleinement leur place ! La question d’accéder à des ressources de formations directement depuis le smartphone pour renforcer davantage l’engagement des apprenants a émergée vers 2010. Les populations étant plus mobiles, plus connectées et plus occupées que jamais.

La formation sur mobile vient alors s’intégrer au dispositif global de formation avec comme principal avantage la possibilité de diffuser des ressources formatives aux apprenants peu importe où ils se trouvent.

Mobile Learning : définition

Vous l’aurez certainement compris, le mobile learning, m-learning ou encore apprentissage mobile est un concept donnant naissance à des outils s’intégrant au dispositif de formation global et qui permet un accès sur mobile continu aux ressources formatives.
Que ce soit depuis un smartphone, un ordinateur portable ou une tablette, les apprenants sont en mesure de se former où et quand ils le souhaitent sur des formats plus courts et ludiques permettant une meilleure rétention des connaissances !

C’est d’ailleurs ce que nous démontre Elodie Primo, CEO de MOS – MindOnSite dans cet épisode de « Elodie explique » :

 

Mobile Learning : application mobile ou plateforme responsive ?

ATAWADAC

Le mobile learning est un concept ATAWADAC : Any Time, Any Where, Any Device, Any Content. Le principe étant d’être accessible tout le temps, partout, sur n’importe quel support et de pouvoir accéder à n’importe quel contenu. On est donc clairement dans l’objectif de rendre la formation la plus accessible possible grâce à une mobilité complète.

App mobile

Pour aller encore plus loin dans l’ATAWADAC, certaines solutions sont même accessibles en mode connecté et déconnecté via des applications mobiles téléchargeables depuis n’importe quel store. En plus de fournir une expérience apprenant fluide, enrichie et optimisée, certaines applications propriétaires donnent la possibilité de télécharger des contenus en local, sur tablette ou smartphone, afin d’y avoir accès une fois hors-ligne. La fluidité de la formation est maintenue puisqu’une fois la connexion retrouvée, l’application synchronise les résultats avec la plateforme LMS. Vous pouvez donc démarrer une formation sur votre PC, la continuer en local sur votre smartphone et la terminer par un quiz final depuis votre tablette.

Portail Responsive

Les LMS sont maintenant majoritairement conçus de telle manière que votre portail de formation et les contenus qui le composent s’adaptent à n’importe quel format d’écran. Du PC, au mobile en passant par la tablette. Comme avec l’app mobile, cela permet de passer facilement d’un support à un autre sans interruption.

Côté pratique, vos apprenants peuvent enregistrer l’URL de connexion pour qu’elle soit toujours visible sur leur écran comme le sont les applications.

La seule contrainte technique à cette solution est l’accès sans connexion internet. En effet, pour pouvoir se connecter à leurs contenus de formation sur mobile, vos apprenants auront besoin, tout comme sur PC, d’une connexion internet fiable.

Pourquoi choisir ?

Pour faire le choix de la bonne stratégie à adopter entre ces deux solutions mobiles, il convient de comprendre et d’analyser les besoins de vos populations cibles : les besoins de formation, leur utilisation du mobile, leurs habitudes de consommation de la formation. Un des aspects les plus déterminant dans votre choix sera de savoir si vos apprenants ont accès à internet lors de leurs sessions de formation.

A savoir que vous pouvez également combiner les 2 solutions et laisser vos apprenants choisir individuellement ce qui leur conviendra le mieux !

Mobile + Social Learning : la combinaison parfaite !

A l’instar des applications mobiles communautaires bien connues (aka les réseaux sociaux), profitez du mobile learning pour encourager vos apprenants à partager leurs connaissances et ainsi renforcer leur sentiment d’appartenance à un groupe. Cela peut se faire via l’UGC (User Generated Content) qui permet aux apprenant (expert métiers, formateurs ou autres) de créer eux-mêmes du contenu.

Mobile : quels avantages pour la formation ?

Comme évoqué plus haut, le mobile learning permet un apprentissage fluidifié. Bien plus qu’une tendance, le mobile learning est souvent utilisé en complément d’un dispositif plus global, les contenus proposés sont plus courts (micro-learning) et permettent de se concentrer sur une seule notion à la fois.

Les principaux avantages du mobile learning sont :

  • la mobilité et l’accessibilité : le concept ATAWADAC permet une accessibilité décuplée, partout, tout le temps et même en mode déconnecté,
  • la facilité d’atteindre les cibles et de diffuser de l’information au quotidien,
  • la rapidité : les apprenants accèdent à des contenus courts, ce qui leur permet de se former et revoir certaines notions sur des temps très réduits,
  • l’innovation : le mobile learning est une modalité innovante dans le sens où il reprend les habitudes de consommation mobiles des apprenants.

Et y a t-il des inconvénients ?

  • BYOD (Bring your own device) : bien souvent la formation mobile s’effectue sur un téléphone personnel. En fonction du contexte les apprenants (collaborateurs, clients, partenaires) peuvent être réticents pour utiliser leur appareil personnel dans le cadre professionnel.
  • au niveau techique, le Any Device – sur n’importe quel support – demande un prestataire rodé au Responsive Design mais aussi pour le mode déconnecté d’une application. Pensez à tester le suivi des cours « offline » en mode avion !
  • le manque d’attention sur Mobile : utilisation dans des lieux comme les transports en commun qui ne facilitent pas l’attention, passage d’une application à l’autre au gré des notifications, etc.,
  • les contenus de formation non adaptés au mobile : leur format n’est pas responsive, il peut s’agir de formations longues ou certifiantes, la lecture de documentation en pdf sur mobile peut s’avérer désagréable et la mise en pratique d’outils de bureautique comme Excel impossible !

Comment concevoir son dispositif ?

Vous l’avez compris, combiner un LMS et une app Mobile se révèle un mécanisme puissant si l’on sait tirer parti des avantages des différentes technologies.
Si vous avez beaucoup de contenus existants pas toujours très récents, il important que vos systèmes puissent filtrer les contenus non adaptés ou identifier les contenus compatibles mobile pour éviter des expériences de formation décevantes.

Pour une expérience smartphone réussie, privilégiez les formats courts – le micro learning, donnez du rythme à votre formation par des push réguliers à travers des annonces, des questions, des refresh (rappels) pour ancrer la mémorisation !

Quelques exemples de cas d’usages

Onboarding

Lorsque l’on sait qu’un onboarding raté coûte en moyenne 7000EUR à une entreprise (chiffres Workelo 2019), on comprend l’importance de mettre le paquet pour que notre nouveau collaborateur se sente bien dans son nouvel environnement de travail et ses nouvelles fonctions. Le mobile learning peut être un fabuleux concept pour optimiser le processus d’intégration et donner des informations de manière plus ludique sur l’entreprise, sa culture, sa mission, etc.

Forces de ventes

Comme cité plus haut, un des principaux avantages du mobile learning est la mobilité ! Ce n’est pas donc une surprise de voir qu’il est très apprécié des populations nomades ou n’ayant pas accès à un poste d’ordinateur. Bien souvent, on retrouve des forces de vente, qu’elles soient de terrain ou en boutique. En effet, ces apprenants auront maintenant leurs formations à portée de main où qu’ils se trouvent. Et même sans connexion internet dans certains cas ! Vous pourrez alors facilement leur diffuser très rapidement du contenu sur les dernières mises à jour produits, sur les techniques de vente et dans des formats courts et ludiques. Tout ce qu’ils aiment !

Dans le cas des forces de vente en boutiques multi-marques (on parle donc ici de formation de l’entreprise étendue), proposer une application mobile permettant d’acquérir des connaissances supplémentaires sur vos produits et des compétences liées au métier peut être un avantage concurrentiel important et vous permettre d’augmenter votre chiffre d’affaires.

Experts métiers et terrain

Le mobile learning est la solution idéale pour les experts métiers et terrain. En effet, cela leur permet de se filmer directement avec leur smartphone pour montrer une manipulation précise du terrain et de mettre en ligne la vidéo directement depuis l’application mobile. On appelle cela le User Generated Content (UGC). Après validation par un expert ou un formateur, la vidéo sera disponible pour tous les apprenants qui pourront à leur tour la visionner.

Quel avenir pour le mobile learning ?

Dans le contexte de la formation de l’entreprise étendue, il n’est plus possible de concevoir la formation sans mobile learning car si l’on veut toucher toutes les cibles (employés, partenaires ou clients) il est indispensable de leur laisser le choix du support.

Le mobile learning devient très efficace en situation de travail, par exemple pour scanner un QR code sur une machine pour accéder à une in-formation.

La formation sera toujours plus personnalisée et on peut imaginer des assistants personnels virtuels comme Alexa ou Siri, à qui vous pourriez poser une question ou qui vous interrogerait sur ce que vous souhaitez apprendre aujourd’hui.

 

Marion Garnier

Responsable Marketing chez MOS – MindOnSite

Connectons-nous sur LinkedIn !